Actualité
JulieZwing - Les nouveaux restaurants de la rentrée

Les nouveaux restos qui vont buzzer à la rentrée (1)

24.08.2015

Pin on PinterestShare on FacebookTweet about this on Twitter

Pour le 1er septembre : apprendre par emoji coeur les noms et dates d’ouverture des nouveaux restaurants parisiens. Interrogation surprise à la clé. La deuxième partie sera bientôt révélée.

 

Dans la catégorie « sur la piste aux étoiles »

 

Le Grand Restaurant du grand Jean-François Piège

Quelques mois à peine après l’annonce fracassante de son départ de la rue Saint-Dominique (mettant fin à l’association avec Thierry Costes pour Thoumieux et le restaurant 2 étoiles Jean-François Piège) et le succès retentissant de Clover (ouvert avec son épouse Elodie), Jean-François Piège continue de faire bouillonner l’actualité foodingue du côté de la rue d’Aguesseau.

Ouverture prévue le 10 septembre pour ce flagship de 25 couverts aux ambitions poussées, qui devrait synthétiser le meilleur de cet orfèvre de la gastronomie contemporaine.

Pour l’anecdote, le menu imposé devrait être remplacé par un libre choix à la carte. Un phénomène qui regagne du terrain après des années de repas à l’aveugle.

Grand Restaurant, 7, rue d’Aguesseau, 8e, Paris.

 

Thoumieux, tout différent avec Sylvestre Wahid

Maintenant que Jean-François Piège a plié bagage, c’est au tour de Sylvestre Wahid de régner en maître sur le royaume Thoumieux à partir du 7 septembre (brasserie Thoumieux, Gâteaux Thoumieux et le nouveau gastronomique Sylvestre Wahid)

Ce Pakistanais d’origine, arrivé en France à 9 ans, a roulé sa bosse au sein de brigades prestigieuses (Thierry Marx au Cheval Blanc, Alain Ducasse au Relais du Parc, Jean-François Piège –ah le destin- au Plaza Athénée) jusqu’à piloter le Strato à Courchevel et l’Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence, 2 étoiles chacun.

Au gastro, seul le nombre de couverts ne bouge pas (une petite vingtaine). Pour le reste, il y a du changement dans l’air. La déco, la carte (l’équipe aussi), tout va être renouvelé dans un registre minéral/végétal. Il y aura aussi une table de happy few au plus près du chef (2 personnes) et un salon privé (2 à 8 personnes). A partir de 110€.

A la brasserie, le chamboulement sera surtout perceptible dans l’assiette avec de nouvelles recettes signature éprouvées dans les précédents restaurants du chef. Quant aux gâteaux de la pâtisserie, ils nourriront la partition sucrée.

Thoumieux, 79 rue Saint-Dominique, 7e, Paris.

 

Un vent du sud souffle sur le George V

Le palace parisien prépare l’ouverture d’un nouveau restaurant méditerranéen, Le George, piloté par le chef toscan Marco Garfagnini. Ouverture prévue mi-octobre. Au menu, poissons, légumes et petits plats de mamma.

George V, 31, avenue George V, 8e, Paris.

 

Dans la catégorie « néo-bistrots qui claquent »

 

Cadavre exquis chez A mere

« Ceci n’est pas un bobun ». Le message affiché sur la porte est en parfaite contradiction avec l’enseigne lumineuse BoBun Kitchen. Une façon malicieuse de signifier le changement de propriétaire et de style de cuisine.

L’équipe de Planxta à Boulogne (Juan Arbelaez, Pablo Naranjo, Mikaël Grou) a repris l’endroit, donnant carte blanche à leur ami brésilien Mauricio Zillo. De retour de son « service culinaire » en Italie (Rebelot del Pont), ce virtuose formé chez Alléno époque Meurice et Bocuse entre autres, jongle avec les ingrédients avec audace et sensibilité. Des associations détonantes boostées par les vins sélectionnés par Michaël Grou, ex sommelier au Goerge V. En soft opening depuis cet été.

A mere, 49, rue de l’Echiquier, 10e, Paris. Photo ci-dessus.

 

Un repas aux premières loges à la Philharmonie

Perché au 6éme étage de la Philharmonie de Paris dans un décor époustouflant (150 couverts), Le Balcon sera accessible aux spectateurs, mais pas seulement.

Aux manettes de ce bistrot contemporain, le chef Karil Lopez (ex-Cristal de Sel), qui proposera des formules en fonction du temps imparti (court ou long). Lever de rideau le 3 septembre.

Restaurant Le Balcon, 6éme étage de la Philharmonie de Paris, 221, avenue Jean Jaurès, 19e Paris.

 

Un ex du Pavillon Ledoyen papillonne dans le 9e

Le japonais Yoshitaka Takayanagi vient de raccrocher sa toque de sous chef junior du Pavillon Ledoyen pour voler de ses propres ailes au Bistrot Papillon. Si le registre bistrotier est clairement affiché, on peut s’attendre à de jolies envolées de la part de celui qui a butiné au Grand Véfour, au Kitchen Gallery et au Meurice. Menu déjeuner 23€.

Bistrot Papillon, 6 rue Papillon, 9e, Paris.

 

Ceviche et truc en plume au Manko

Complètement improbable mais assurément vrai, le Moma Group (L’Arc et le Victoria 1836) lance son nouvel établissement en étroite collaboration avec Garou (oui oui le bossu de Notre Dame) et le chef péruvien Gaston Acurio.

De cette fusion naîtra très prochainement Manko, un restaurant aux influences latinos, doublé d’un cabaret avec trucs en plume, shows burlesques et tutti quanti, le tout avenue Montaigne !

Manko, 15 avenue Montaigne, 8e, Paris.

 

Un Frenchy et des garçons à l’Hôtel Bachaumont

Nouveau à Montorgueil, l’Hôtel Bachaumont s’est offert les services de Grégory Marchand (Frenchie, Frenchie bar à vins, Frenchie to go) pour élaborer la carte de son restaurant Le Bachaumont. Quant aux garçons de l’Experimental Group (Beef Club, Grand Pigalle Hotel), ils se chargent des potions du Night Flight, le bar à cocktails.

Hôtel Bachaumont, 18, rue Bachaumont, 2e, Paris.

 

Une Na/Na en cuisine

La nana à l’origine de ce nouveau bistrot, c’est Nathaly Ianello. Ex-journaliste spécialisée en développement durable, puis romancière pour enfants, puis journaliste gastro, a ouvert Esprit Cuisine il y a quelques années. Des cours de cuisine orientés bio, de saison et influencés par les couleurs. Elle transpose désormais son univers chez Na/Na du petit-déjeuner au dîner, à coup de petits plats mijotés et de grignote à toute heure de la journée. Ouverture le 24 août.

Na/Na, 10, rue Breguet, 11e, Paris.

Pin on PinterestShare on FacebookTweet about this on Twitter

Vous pourriez liker :

#Inside Barilla : le n°1 des ventes de pâtes en Italie fête ses 140 ans

barilla pâtes et sauces Basilico Pesto alla Genovese

Oui, j'aime prendre de jolis gâteaux en photo ...

julie-zwing-instagram-photo

Dîner à l'italienne, what else?

KRMA6641